• L'esprit olympique d'un sportif corse

    Etienne Meloni, un sportif humaniste


    Si les jeux olympiques ne promènent qu’une flamme à laquelle se consume l’esprit olympique, Etienne Meloni, sportif corse, traversera l’Ile de beauté en courant avec cette flamme intérieure qu’il veut rallumer chez les autres. Il fait partie de ces vrais sportifs qui voient dans le sport un moyen de se surpasser, de se conquérir, de devenir meilleur pour que le monde le devienne aussi.

    Qu’est-ce qui fait courir Etienne Meloni ?


    Courir 246 kilomètres non stop. Aucun homme, aucun sportif dans le monde, n’a jamais osé courir aussi longtemps, 30 heures pour relier la Pointe du Cap Corse à son sud le plus extrême, Bonifacio, en une seule traite, sans arrêt. Les mois de préparation, qu’il pleuve ou qu’il vente ne suffiront pas à lui permettre d’aller jusqu’au bout de cet incroyable défi. Il faudra qu’il trouve de nouvelles ressources pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé : relier Ersa à Bonifacio en courant. Le challenge est immense et il faudra à Etienne pour réussir, puiser largement au-delà des limites de ses forces.

    Après Calvi / Nice à la nage, direction pour un Nouveau type de défi pour Etienne qui s’explique :

    Je cours et lance des défis pour aller au bout de moi-même et y découvrir le meilleur de l’homme que je suis… afin d’être prêt pour l’enseigner Dans tout homme il y a de la force, de la capacité à se surpasser pour être meilleur. Ce meilleur n’est pas uniquement dans le dépassement de ses limites physiques. C’est le mental qui est chaque fois sollicité et c’est dans le mental que se puise et se trouve l’énergie vitale. Je cours pour démontrer que les buts que l’on se fixe sont à notre portée : sport, travail, etc…Pour les atteindre il suffit uniquement d’en fixer clairement les objectifs et d’en connaître l’enjeu. En toute chose il y a un prix à payer, la réussite passe par là ! L’effort bien sûr, le travail, la constance… Car tout n’arrive pas tout seul. C’est ici que se trouve le véritable challenge, dans notre capacité à tout mettre en oeuvre pour réussir…Et évidemment cela dépend d’abord de soi.

    Je cours pour l’exemplarité, la promotion, la valorisation et les bienfaits du sport, qui seront dans les années à venir un enjeu capital de société. École de la vie, école du travail, du respect de la fraternité. » Tout va vite dans ce monde et on a parfois l’impression d’être dépassé. Alors si le monde est complexe et toujours plus complexe il nous appartient d’y remettre un peu de l’humain. Que vaut une société si elle n’est plus capable de respecter le vivant. Pour moi ce qu’il y a de plus vivant c’est bien sur la qualité d’humain, celle qui porte les valeurs de la vie et du respect de l’autre. Pour accomplir un tel challenge il faut être une équipe. Je cours seul, je suis un compétiteur de l’extrême. C’est contre moi, contre les éléments, contre mes faiblesses que je lutte. Je peux le faire car avec moi il y a des amis, une équipe : coach, médecin, assistant qui de bout en bout m’accompagnent.

    Etienne Meloni se dit Créateur et challengeur. Depuis 20 ans il se dépasse, surpasse ses propres limites, accomplit des défis chaque fois plus difficiles.

    Son parcours

    1970 > 1980 Licencié foot

    1980 Licencié Boxe Française / Natation / CHASSE sous marine

    1982 > 1984 3 Championnats de France Universitaire de Rugby

    1998 > 2003 Marathon de PARIS /NICE/ MARSEILE

    Courses Régionales / Licencié en athlétisme & natation

    2004 Sélection pour l’émission de REALTV sur TF1

    (Les aventuriers de KOH LANTA)

    2004 L es 3 Tours de Corse

    650 kms de course non stop

    500 kms de crawl non stop

    650 kms de vélo non stop

    2005 Té léthon

    24 heures de crawl non stop

    en piscine de 25 m soit 3800 A/R

    2006 TR ANSMEDITERANEE

    calvi / nice à la nage en 52 heures

    2008 prochainement « A SFIDA » , 246 km de course non stop de l’extrême Nord à l’extrême Sud de la Corse.

    Le 23 mai 2008 , départ à 8 h de Méria (Pointe Nord du Cap Corse) et le 24 mai 2008, arrivée vers14 h à Bonifacio. C’est long 246 km, C’est loin Bonifacio… Venez soutenir ETIENNE , en courant quelques mètres ou quelques kilomètres avec lui. Prenez à votre compte un peu de cet incroyable défi.

    Etienne est un homme de convictions. Au cours de ce défi, les fonds recueillis sur les étapes entre Méria et Bonifacio, seront reversés à l’Association pour une Fondation de Corse de Jean-François Bernardini ( chanteur vedette du groupe I Muvrini ).

    Tous les renseignements à l’adresse ci-dessous :

    http:/www.meloni.tv/page/defi.htm

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :