• Pas mort d'un coup de tête mais des suites d'un coup de q....

    La tentative de suiide la plus longue et la plus loupée au 17ème siècle: celle de Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort ( 1741-1794).


    Poursuivi par la Terreur et ne supportant l'idée de retourner en prison, il s'enferme dans son cabinet et se tire une balle dans le visage. Le pistolet fonctionne mal et, s'il perd le nez et une partie de la mâchoire, il ne parvient pas à se tuer. Il se saisit alors d'un coupe-papier et tente de s'égorger, mais malgré plusieurs tentatives ne parvient pas à trouver d'artère. Il utilise alors le même coupe-papier pour « fouiller sa poitrine » et ses jarrets. Épuisé, il perd connaissance. Son valet, alerté, le retrouvera dans une mare de sang. Malgré tous les efforts de Chamfort pour se supprimer, on parviendra quand même à le sauver. Il mourra quelques mois plus tard d'une humeur dartreuse ( maladie vénérienne ).


    Il écrivit aussi un beau poème à la mort de sa maîtresse Anne-Marie Buffon...

    À celle qui n'est plus
    Dans ce moment épouvantable,
    Où des sens fatigués, des organes rompus,
    La mort avec fureur déchire les tissus,
    Lorsqu'en cet assaut redoutable
    L'âme, par un dernier effort,
    Lutte contre ses maux et dispute à la mort
    Du corps qu'elle animait le débris périssable;
    Dans ces moments affreux où l'homme est sans appui,
    Où l'amant fuit l'amante, où l'ami fuit l'ami,
    Moi seul, en frémissant, j'ai forcé mon courage
    À supporter pour toi cette effrayante image.
    De tes derniers combats j'ai ressenti l'horreur;
    Le sanglot lamentable a passé dans mon cœur;
    Tes yeux fixes, muets, où la mort était peinte,
    D'un sentiment plus doux semblaient porter l'empreinte;
    Ces yeux que j'avais vu par l'amour animés,
    Ces yeux que j'adorais, ces yeux que j'ai fermés!

    Sebastien-Roch Nicolas de Chamfort

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :